Logo INRS

Centre / Urbanisation Culture Société

Programme

MAÎTRISE EN ÉTUDES DES POPULATIONS

Responsable

Nong Zhu, professeur-chercheur au Centre Urbanisation Culture Société

Grade

Maître ès sciences, M.Sc.

CRÉDITS

Le programme comporte 45 crédits.

Objectifs

Le programme de maîtrise en études des populations vise à initier les étudiants à la recherche. Le mémoire a pour objectif de permettre à l'étudiant de se mesurer à l'ensemble des problèmes que pose la pratique de la recherche sur les populations.

Conditions d'admission

Pour être admis au programme de maîtrise en études des populations, le candidat doit être titulaire d’un diplôme de premier cycle pour lequel il a obtenu une moyenne cumulative d’au moins 3,2 sur 4,3. Le candidat qui a obtenu une moyenne inférieure à 3,2 sur 4,3 mais supérieure ou égale à 2,8 sur 4,3 peut être admis à titre exceptionnel.

Le candidat qui ne possède pas une connaissance suffisante des statistiques ou des sciences sociales peut se voir imposer des cours d’appoint.

Liste des activités

Le programme de maîtrise comporte 21 crédits de cours et 24 crédits attribués à la recherche et à la rédaction d'un mémoire.

Cours obligatoires : Tronc commun (6 cr.)

  • POP6200Études des populations et enjeux sociaux (3 cr.)
    • Ce cours est une introduction aux approches et matériaux (méthodes, concepts, etc.) en vigueur dans l’étude des populations. Il s’agit notamment d’explorer les idées contemporaines associées aux causes et aux conséquences sociales, environnementales, politiques et économiques liées aux transformations, à la distribution, la composition et la diversité des populations. L’objectif de ce cours est d’initier les étudiants à la littérature en études des populations; il ne couvre pas les méthodes d'analyse de la discipline ni les techniques de la recherche. Au terme de ce cours, l'étudiant aura acquis une connaissance générale des enjeux et grands débats relatifs aux études des populations de sorte qu'il sera en mesure de se référer à des auteurs et sources d'informations pour l'étude approfondie d'un sujet particulier.
  • POP6201Fondements de l'analyse démographique 1 (3 cr.)
    • Ce cours introduit aux méthodes d'analyse démographique appliquées à la mortalité, à la fécondité, à la nuptialité et à la rupture des unions. L’étudiant se familiarise avec les tables démographiques, l’analyse des structures de population et le renouvellement des populations. Il fait l’apprentissage des principaux outils de l’analyse démographique et se sensibilise aux principales imperfections quantitatives et qualitatives qui entachent les statistiques d'état civil, les enquêtes et les recensements de même qu’à la diversité des phénomènes démographiques et à l'interférence entre les phénomènes démographiques. Il apprend à distinguer les effets d'âge et de génération et à étudier la population comme un ensemble renouvelé et comme le résultat de la coexistence de plusieurs cohortes. Il sensibilise les étudiants à l'utilité des modèles de population et les introduit aux perspectives démographiques.
  • OU

  • POP8112Méthodes quantitatives en études des populations (3 cr.)
    • Ce cours vise à former l’étudiant aux méthodes et méthodologies quantitatives en sciences sociales. Il fournira aux étudiants les outils épistémologiques et méthodologiques de base nécessaires à la conception et la réalisation d'un projet de recherche s’appuyant sur des données quantitatives. Le cours permettra à l’étudiant d’éprouver les principales méthodologies quantitatives de collecte et de traitement de l’information en sciences sociales. Le cours passe en revue les principes de la recherche quantitative (le raisonnement statistique en sociologie, la notion de mesure, la représentativité) ainsi que leur mise en application concrète (présentation et interprétation des résultats d’analyses statistiques). Des exposés magistraux sur ces thèmes seront accompagnés d’ateliers pratiques autour de la réalisation d’un sondage en ligne et d’un rapport statistique en présentant les résultats.

Recherche et mémoire (24 cr.)

  • POP8611Préparation du projet de mémoire (3 cr.)
    • Cette activité a pour but d'amener l'étudiant à définir le projet de recherche qui fera l'objet de son mémoire en tenant compte des considérations éthiques. L'étudiant devra rédiger une proposition où il énonce sa question de recherche, fait un premier survol de la littérature pertinente, expose les grandes lignes de sa méthodologie et propose un plan de travail avec échéancier. Dans le cadre de ce cours, des activités seront organisées afin de permettre de préparer les étudiantes, étudiants à des débouchés autres qu’universitaires.
  •                Mémoire (21 cr.)

CONCENTRATIONS

Phénomènes et méthodes démographiques (2481)

Cours obligatoires : Tronc commun (6 cr.)

5 cours répartis comme suit (15 cr.)

Les deux cours suivants :

  • POP6301Fondements de l’analyse démographique 2 (3 cr.)
    • Ce cours présente le modèle de Leslie et ses principaux dérivés (le concept de population stable et la méthode des composantes pour la projection d’une population). Puis, il introduit les méthodes de l’analyse démographique relatives à la migration mais aussi à l’intégration de celle-ci avec les autres composantes de l’accroissement démographique (natalité et mortalité). Enfin, ces méthodes utiles à l’analyse et à la projection d’une population multirégionale sont étendues au cas d’une population désagrégée selon une ou plusieurs variables d’état ou de statut. Au terme de ce cours, l'étudiant est sensibilisé à l’étude de la migration. De plus, il maîtrise les concepts et méthodes de l'analyse démographique multirégionale et multidimensionnelle, y compris celles sous-tendant les perspectives complexes de population.
  • POP6371Méthodes statistiques en études des populations (3 cr.)
    • Ce cours présente les méthodes statistiques fréquemment utilisées dans les études de la population pour l'analyse explicative, c’est-à-dire l'analyse des causes et des conséquences des phénomènes démographiques. Au terme de ce cours, l’étudiant devra être capable de maîtriser les principales méthodes d’analyse (l’analyse transversale, l’analyse des séries temporelles, l’analyse des données de panel, les variables dépendantes discrètes, le problème de sélection de l’échantillon, etc.), de choisir la méthode appropriée, de bien interpréter les résultats et de réaliser de façon indépendante des analyses statistiques dans ses recherches.
  • Un ou deux cours suivants :

  • POP6405Modèles de risque et de durée (3 cr.)
    • Ce cours présente les fondements mathématiques, statistiques et logiques de l’analyse des données longitudinales individuelles datées utilisée dans l’étude des changements d'état, une introduction à l’usage pratique de cette méthode et offre aux étudiants l’occasion d’en préparer l’application aux problèmes de recherche sur lesquels ils travaillent dans le cadre de leurs études. On y aborde les notions de durée et de risque, de censure et de troncature, le modèle à risques relatifs de Cox et d’autres formes de modèles à risques relatifs. On y aborde également les problèmes d’inférence liés à l’usage de données provenant d’échantillons à plan complexe, et d’enquêtes prospectives et rétrospectives de même que les modèles à risques non relatifs, l’analyse de la causalité, l’hétérogénéité non observée et les modèles de vulnérabilité.

      Préalable : POP6371
  • POP6321Perspectives et micro-simulations (3 cr.)
    • Ce cours est consacré aux méthodes de perspectives démographiques avancées. On y revoit les principes de la méthode des composantes, introduite dans les cours d’analyse démographique, et on y introduit les méthodes plus avancées, en se concentrant sur celles qui sont fondées sur l’usage de micro-simulations. On y présente également d’autres applications démographiques des micro-simulations.

      Préalable : POP6201 ou l’équivalent.
  • EUR8467Analyses spatiales appliquées aux études urbaines (3 cr.)
    • Ce cours porte sur l'analyse spatiale et les données spatialisées en mettant l'accent sur des exemples empiriques tirés d'analyses en géographie sociale et économique à l'échelle intramétropolitaine. Le premier objectif est d'initier les étudiants aux analyses statistiques spatialisées et de leur montrer les limites et les précautions à prendre lorsque l'espace est introduit dans ce genre d'analyse. Par ce biais, l'effet de ne pas tenir compte de l'espace lorsque l'on manipule des statistiques liées au territoire sera aussi souligné. Le deuxième est de présenter aux étudiants certaines approches en statistiques spatiales (autocorrélation spatiale, modèle gravitaire, modèles de ségrégation spatiale, analyses de répartitions ponctuelles) afin qu'ils acquièrent certains outils analytiques. L'accent sera mis sur la compréhension des principes et de l'utilité des diverses méthodes plutôt que sur la logique mathématique sous-jacente. Le troisième est d'illustrer les possibilités analytiques qu'offrent les statistiques spatialisées et de souligner les interprétations qui peuvent en être faites, dans un éventail de domaines liés à l'étude des formes urbaines, que ce soit les formes résidentielles ou socioéconomiques.

      Préalable : Une familiarité avec les méthodes statistiques de base est nécessaire.

Un ou deux des cours suivants :

  • POP6500Fécondité et famille (3 cr.)
    • Ce cours traite de la transition de la fécondité, des régimes de faible fécondité et de l’évolution des systèmes familiaux. On y aborde l’évolution de la conjugalité et la redéfinition de la famille de même que les problèmes que pose la redéfinition des liens familiaux dans la définition des concepts qui guident la collecte des données et des statistiques requises pour appréhender l'évolution contemporaine de la famille. On accorde une importance particulière aux trajectoires familiales et aux relations entre les conditions de vie des individus, leur trajectoire et leur fécondité.
  • POP6501Migrations (3 cr.)
    • Ce cours présente les concepts, les méthodes d’analyse, les théories et les modèles des migrations internes et internationales, les causes et les conséquences de la migration. Au terme de ce cours, l’étudiant devra être capable de critiquer les divers concepts et sources de données migratoires, de maîtriser les principales méthodes d’analyse des migrations (analyse transversale et analyse longitudinale), d’identifier les grands enjeux des migrations internes et internationales, de définir les diverses théories et modèles permettant d’analyser empiriquement les divers processus migratoires, et d’en dégager les implications politiques.

      Préalable : POP6371
  • UCS6050Études sociales sur la jeunesse (3 cr.)
    • Ce séminaire vise à construire une vision historique, sociale et conceptuelle de la jeunesse et de ses frontières. Ceci se fera à travers la lecture tant de textes classiques que de contributions récentes, couvrant des approches épistémologiques différentes (individualisme méthodologique, structuralisme, constructivisme, etc.); des méthodes diverses (qualitatives, quantitatives et mixtes) et des disciplines et domaines d'études variés comme l'histoire, la sociologie, la démographie, l'économie, la psychologie, l'anthropologie, l'éducation, le travail social, l'orientation, etc.
Statistiques sociales (2482)

Cours obligatoires : Tronc commun (6 cr.)

5 cours répartis comme suit (15 cr.) :

Ce cours :

  • POP6371Méthodes statistiques en études des populations (3 cr.)
    • Ce cours présente les méthodes statistiques fréquemment utilisées dans les études de la population pour l'analyse explicative, c’est-à-dire l'analyse des causes et des conséquences des phénomènes démographiques. Au terme de ce cours, l’étudiant devra être capable de maîtriser les principales méthodes d’analyse (l’analyse transversale, l’analyse des séries temporelles, l’analyse des données de panel, les variables dépendantes discrètes, le problème de sélection de l’échantillon, etc.), de choisir la méthode appropriée, de bien interpréter les résultats et de réaliser de façon indépendante des analyses statistiques dans ses recherches.
  • Un ou deux des cours suivants :

  • POP6405Modèles de risque et de durée (3 cr.)
    • Ce cours présente les fondements mathématiques, statistiques et logiques de l’analyse des données longitudinales individuelles datées utilisée dans l’étude des changements d'état, une introduction à l’usage pratique de cette méthode et offre aux étudiants l’occasion d’en préparer l’application aux problèmes de recherche sur lesquels ils travaillent dans le cadre de leurs études. On y aborde les notions de durée et de risque, de censure et de troncature, le modèle à risques relatifs de Cox et d’autres formes de modèles à risques relatifs. On y aborde également les problèmes d’inférence liés à l’usage de données provenant d’échantillons à plan complexe, et d’enquêtes prospectives et rétrospectives de même que les modèles à risques non relatifs, l’analyse de la causalité, l’hétérogénéité non observée et les modèles de vulnérabilité.

      Préalable : POP6371
  • POP6321Perspectives et micro-simulations (3 cr.)
    • Ce cours est consacré aux méthodes de perspectives démographiques avancées. On y revoit les principes de la méthode des composantes, introduite dans les cours d’analyse démographique, et on y introduit les méthodes plus avancées, en se concentrant sur celles qui sont fondées sur l’usage de micro-simulations. On y présente également d’autres applications démographiques des micro-simulations.

      Préalable : POP6201 ou l’équivalent.
  • Un ou deux des cours suivants :

  • EUR8219Méthodes quantitatives appliquées aux études urbaines (3 cr.)
    • Premièrement, apprendre, à l'aide de nombreux exemples empiriques tirés d'articles scientifiques, comment les approches quantitatives généralement utilisées en sciences sociales (par exemple, les nombres indices, les mesures de concentration et de dissimilarité, les méthodes de classification et les méthodes statistiques, y compris l'analyse de tableaux de contingence, l'analyse de variance, l'analyse de régression et les méthodes factorielles) peuvent être appliquées à l'étude des phénomènes urbains et régionaux. Deuxièmement, comprendre et appliquer certaines méthodes spécifiques à l'analyse de ces phénomènes (par exemple, l'analyse structurelle-résiduelle, l'analyse de la base économique, diverses méthodes d'analyse spatiale dont les méthodes factorielles et les méthodes de classification/localisation, de dispersion, de spécialisation, d'analyse gravitationnelle, etc.). Ce cours comprend des exposés magistraux et des séances de travaux pratiques.
  • EUR8321Systèmes d'information géographique appliqués aux études urbaines (3 cr.)
    • Ce cours a pour objectif principal l'apprentissage des principaux concepts et méthodes des systèmes d'information géographique (SIG) appliqués au domaine des études urbaines, étant donné que les SIG sont des outils méthodologiques de plus en plus incontournables en études urbaines. L'étudiant acquerra les compétences nécessaires pour concevoir, structurer, manipuler, visualiser une base de données spatiales dans un SIG en lien avec une problématique urbaine.
      Plusieurs utilisations des SIG en études urbaines seront abordées dont notamment les méthodes de géocodage pour spatialiser des données urbaines, l'analyse de réseau pour calculer des mesures d'accessibilité aux services urbains ou encore la cartographie de données des recensements pour les métropoles canadiennes et étatsuniennes. Les exemples d'application des SIG en études urbaines seront exclusivement tirés de diverses thématiques urbaines, notamment la qualité de vie urbaine, la santé des populations urbaines, l'économie et la démographie urbaines.
  • EUR8467Analyses spatiales appliquées aux études urbaines (3 cr.)
    • Ce cours porte sur l'analyse spatiale et les données spatialisées en mettant l'accent sur des exemples empiriques tirés d'analyses en géographie sociale et économique à l'échelle intramétropolitaine. Le premier objectif est d'initier les étudiants aux analyses statistiques spatialisées et de leur montrer les limites et les précautions à prendre lorsque l'espace est introduit dans ce genre d'analyse. Par ce biais, l'effet de ne pas tenir compte de l'espace lorsque l'on manipule des statistiques liées au territoire sera aussi souligné. Le deuxième est de présenter aux étudiants certaines approches en statistiques spatiales (autocorrélation spatiale, modèle gravitaire, modèles de ségrégation spatiale, analyses de répartitions ponctuelles) afin qu'ils acquièrent certains outils analytiques. L'accent sera mis sur la compréhension des principes et de l'utilité des diverses méthodes plutôt que sur la logique mathématique sous-jacente. Le troisième est d'illustrer les possibilités analytiques qu'offrent les statistiques spatialisées et de souligner les interprétations qui peuvent en être faites, dans un éventail de domaines liés à l'étude des formes urbaines, que ce soit les formes résidentielles ou socioéconomiques.

      Préalable : Une familiarité avec les méthodes statistiques de base est nécessaire.
  • Un ou deux des cours suivants :

  • POP6500Fécondité et famille (3 cr.)
    • Ce cours traite de la transition de la fécondité, des régimes de faible fécondité et de l’évolution des systèmes familiaux. On y aborde l’évolution de la conjugalité et la redéfinition de la famille de même que les problèmes que pose la redéfinition des liens familiaux dans la définition des concepts qui guident la collecte des données et des statistiques requises pour appréhender l'évolution contemporaine de la famille. On accorde une importance particulière aux trajectoires familiales et aux relations entre les conditions de vie des individus, leur trajectoire et leur fécondité.
  • POP6501Migrations (3 cr.)
    • Ce cours présente les concepts, les méthodes d’analyse, les théories et les modèles des migrations internes et internationales, les causes et les conséquences de la migration. Au terme de ce cours, l’étudiant devra être capable de critiquer les divers concepts et sources de données migratoires, de maîtriser les principales méthodes d’analyse des migrations (analyse transversale et analyse longitudinale), d’identifier les grands enjeux des migrations internes et internationales, de définir les diverses théories et modèles permettant d’analyser empiriquement les divers processus migratoires, et d’en dégager les implications politiques.

      Préalable : POP6371
  • PRA8160Lien social (3 cr.)
    • Ce séminaire propose une réflexion interdisciplinaire sur les mutations contemporaines du lien social, en mettant l’accent sur les pratiques individuelles, collectives et institutionnelles qui produisent et reproduisent les rapports sociaux, les appartenances et les identités. Il permettra l’approfondissement des notions, concepts et approches analytiques pertinentes à l’étude des conditions du « vivre ensemble », à travers la discussion des résultats de recherches menées au Québec sur, par exemple, les solidarités familiales, l’insertion sociale des jeunes, la protection sociale des travailleurs retraités, l’immigration et les liens transnationaux, les mouvements sociaux urbains, les dispositifs de protection de l’enfance, les aînés en perte d’autonomie.
  • PRA8170Champs culturels (3 cr.)
    • Ce séminaire s’adresse aux étudiants directement concernés par l’analyse des secteurs culturels, intellectuels et scientifiques. Il vise : a) à présenter les enjeux actuels et débats historiques suscités par le développement de ces secteurs d’activité; b) à dégager les principales hypothèses théoriques à la base des recherches actuelles sur ces secteurs et à en discuter les résultats. Cet examen est conjugué à une interrogation générale sur la place et le rôle de la culture et du savoir dans les sociétés contemporaines. L’ensemble des contenus est présenté sous trois aspects : 1) cadres conceptuels utilisés pour l’analyse de ces secteurs; 2) évolution de ces champs d’activité sociale en relation aux pouvoirs publics et aux logiques d’action collective; 3) évaluation de résultats de recherches récentes. Chacun de ces aspects correspond à un bloc de séances faisant alterner exposés magistraux, lecture de textes, discussions de groupes et présentations orales et écrites par les étudiants.
Famille (2483)

Cours obligatoires : Tronc commun (6 cr.)

5 cours répartis comme suit (15 cr.) :

Les deux cours suivants :

  • POP6500Fécondité et famille
    • Ce cours traite de la transition de la fécondité, des régimes de faible fécondité et de l’évolution des systèmes familiaux. On y aborde l’évolution de la conjugalité et la redéfinition de la famille de même que les problèmes que pose la redéfinition des liens familiaux dans la définition des concepts qui guident la collecte des données et des statistiques requises pour appréhender l'évolution contemporaine de la famille. On accorde une importance particulière aux trajectoires familiales et aux relations entre les conditions de vie des individus, leur trajectoire et leur fécondité.
  • PRA8160Lien social (3 cr.)
    • Ce séminaire propose une réflexion interdisciplinaire sur les mutations contemporaines du lien social, en mettant l’accent sur les pratiques individuelles, collectives et institutionnelles qui produisent et reproduisent les rapports sociaux, les appartenances et les identités. Il permettra l’approfondissement des notions, concepts et approches analytiques pertinentes à l’étude des conditions du « vivre ensemble », à travers la discussion des résultats de recherches menées au Québec sur, par exemple, les solidarités familiales, l’insertion sociale des jeunes, la protection sociale des travailleurs retraités, l’immigration et les liens transnationaux, les mouvements sociaux urbains, les dispositifs de protection de l’enfance, les aînés en perte d’autonomie.

Un ou deux des cours suivants :

  • PRA 8111Méthodes de recherches qualitatives (3 cr.)
    • Ce cours vise à former l’étudiant aux méthodes et méthodologies de recherche qualitative en sciences sociales. Il fournira aux étudiants les outils épistémologiques et méthodologiques de base nécessaires à la conception et la réalisation d'un projet de recherche s’appuyant sur des données qualitatives. La première partie met l’accent sur des thèmes méthodologiques transversaux : courants de recherche, hypothèses, problématisation, opérationnalisation, causalité/explication, éthique, recherche et action, etc. La seconde partie permet de se familiariser avec les méthodologies de collecte et de traitement de données qualitatives les plus usuelles : l’entretien, l’observation, l’analyse de sources documentaires, etc. La troisième partie du cours permet à l’étudiant d’approfondir sa maîtrise de la recherche qualitative dans le cadre d’une enquête où il expérimente, sur le terrain, une ou plusieurs des méthodologies de cueillette et de traitement étudiées dans le cours.
  • POP6371Méthodes statistiques en études des populations (3 cr.)
    • Ce cours présente les méthodes statistiques fréquemment utilisées dans les études de la population pour l'analyse explicative, c’est-à-dire l'analyse des causes et des conséquences des phénomènes démographiques. Au terme de ce cours, l’étudiant devra être capable de maîtriser les principales méthodes d’analyse (l’analyse transversale, l’analyse des séries temporelles, l’analyse des données de panel, les variables dépendantes discrètes, le problème de sélection de l’échantillon, etc.), de choisir la méthode appropriée, de bien interpréter les résultats et de réaliser de façon indépendante des analyses statistiques dans ses recherches.

Un ou deux des cours suivants :

Tout cours du programme
Tout cours de cycles supérieurs

Jeunesse (2484)

Cours obligatoires : Tronc commun (6 cr.)

5 cours répartis comme suit (15 cr.) :

Les deux cours suivants :

  • UCS6050Études sociales sur la jeunesse
    • Ce séminaire vise à construire une vision historique, sociale et conceptuelle de la jeunesse et de ses frontières. Ceci se fera à travers la lecture tant de textes classiques que de contributions récentes, couvrant des approches épistémologiques différentes (individualisme méthodologique, structuralisme, constructivisme, etc.); des méthodes diverses (qualitatives, quantitatives et mixtes) et des disciplines et domaines d'études variés comme l'histoire, la sociologie, la démographie, l'économie, la psychologie, l'anthropologie, l'éducation, le travail social, l'orientation, etc.
  • PRA8160Lien social (3 cr.)
    • Ce séminaire propose une réflexion interdisciplinaire sur les mutations contemporaines du lien social, en mettant l’accent sur les pratiques individuelles, collectives et institutionnelles qui produisent et reproduisent les rapports sociaux, les appartenances et les identités. Il permettra l’approfondissement des notions, concepts et approches analytiques pertinentes à l’étude des conditions du « vivre ensemble », à travers la discussion des résultats de recherches menées au Québec sur, par exemple, les solidarités familiales, l’insertion sociale des jeunes, la protection sociale des travailleurs retraités, l’immigration et les liens transnationaux, les mouvements sociaux urbains, les dispositifs de protection de l’enfance, les aînés en perte d’autonomie.
  • Un ou deux des cours suivants :

  • PRA 8111Méthodes de recherche qualitatives (3 cr.)
    • Ce cours vise à former l’étudiant aux méthodes et méthodologies de recherche qualitative en sciences sociales. Il fournira aux étudiants les outils épistémologiques et méthodologiques de base nécessaires à la conception et la réalisation d'un projet de recherche s’appuyant sur des données qualitatives. La première partie met l’accent sur des thèmes méthodologiques transversaux : courants de recherche, hypothèses, problématisation, opérationnalisation, causalité/explication, éthique, recherche et action, etc. La seconde partie permet de se familiariser avec les méthodologies de collecte et de traitement de données qualitatives les plus usuelles : l’entretien, l’observation, l’analyse de sources documentaires, etc. La troisième partie du cours permet à l’étudiant d’approfondir sa maîtrise de la recherche qualitative dans le cadre d’une enquête où il expérimente, sur le terrain, une ou plusieurs des méthodologies de cueillette et de traitement étudiées dans le cours.
  • POP6371Méthodes statistiques en études des populations
    • Ce cours présente les méthodes statistiques fréquemment utilisées dans les études de la population pour l'analyse explicative, c’est-à-dire l'analyse des causes et des conséquences des phénomènes démographiques. Au terme de ce cours, l’étudiant devra être capable de maîtriser les principales méthodes d’analyse (l’analyse transversale, l’analyse des séries temporelles, l’analyse des données de panel, les variables dépendantes discrètes, le problème de sélection de l’échantillon, etc.), de choisir la méthode appropriée, de bien interpréter les résultats et de réaliser de façon indépendante des analyses statistiques dans ses recherches.

Un ou deux des cours suivants :

Tout cours du programme
Tout cours de cycles supérieurs

Frais

Pour les fins d’inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la
classe B.