Logo INRS
English
INRS
  • INRS
  • Eau Terre Environnement
  • Énergie Matériaux Télécommunications
  • INRS – Institut Armand-Frappier
  • Urbanisation Culture Société
Version imprimable

Patrick Labonté

Hépatite C

Caractérisation moléculaire et étude des protéines

Intérêts de recherche

Projet de recherche pour un(e) étudiant(e) à la maîtrise en virologie-immunologie :

 

On estime que 2% de la population mondiale est infectée par le virus de l'hépatite C. Ce virus, transmis par la voie parentérale, déjoue le système immunitaire et s'installe de façon chronique chez plus de 80% des individus infectés. La réplication constante et soutenue du virus dans les cellules hépatiques favorise le développement de cirrhoses au foie et ultimement l'apparition d'un cancer hépatique. C'est pourquoi, en Amérique du Nord, le VHC est la principale cause responsable des transplantations de foies et provoque la mort de milliers d'individus chaque année.

Le VHC est un virus enveloppé dont le génome consiste en un ARN simple-brin de polarité positive. Notre laboratoire s'intéresse aux mécanismes moléculaires impliqués dans la réplication de l'ARN viral.

 

Caractérisation moléculaire de la polymérase d'ARN virale (NS5B)

L'enzyme responsable de la duplication de l'ARN génomique est la protéine non-structurale NS5B. La structure tridimensionnelle de la NS5B a permis de constater que plusieurs éléments structuraux de l'enzyme sont uniques à celle-ci. En utilisant la technique de mutagenèse dirigé nous tentons de définir la fonction de ces structures lors du processus de réplication. De plus, nous essayons de définir avec précision l'état biophysique de la protéine (momomérique/multimérique). Ces caractérisations sont essentielles pour le développement d'essais antiviraux novateurs.

 

Étude des protéines impliquées dans la formation du complexe de réplication (réplicase)

La purification de la polymérase virale NS5B ainsi que sa caractérisation enzymatique ont permis de constater que l'enzyme manque de spécificité pour le choix de la matrice d'ARN et que, l'activité spécifique est très faible in vitro. Ces constatations suggèrent fortement que la duplication de l'ARN viral s'effectue grâce à un complexe protéique qui confère à la polymérase virale une meilleure sélectivité et activité. Ce complexe de réplication est probablement formé de protéines virales et cellulaires. En utilisant plusieurs approches différentes, nous tentons actuellement d'identifier les protéines virales et cellulaires impliquées dans la formation du complexe de réplication.

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Patrick Labonté et les maladies infectieuses ...

Flickr

Le professseur Patrick Labonté, du Centre INRS-Institut Armand-Frappier, et un membre de son équipe de recherche

Le professseur Patrick Labonté, du Centre INRS-Institut Armand-Frappier, et un membre de son équipe de recherche

Le professseur Patrick Labonté, du Centre INRS-Institut Armand-Frappier

Le professseur Patrick Labonté, du Centre INRS-Institut Armand-Frappier