Logo INRS
English
INRS
  • INRS
  • Eau Terre Environnement
  • Énergie Matériaux Télécommunications
  • INRS – Institut Armand-Frappier
  • Urbanisation Culture Société
Version imprimable

Éric Déziel

Microbiologie

Multicellularité bactérienne, « quorum sensing »

  • Suivez-moi

Projets d'études

Projet de recherche pour un(e) étudiant(e) au doctorat en biologie disponible.

 

Titre du projet : Communication intercellulaire (quorum sensing) chez les bactéries Pseudomonas et Burkholderia

 

Lieu :Centre INRS – Institut Armand-Frappier, situé au 531, boul. des Prairies, Laval (Québec) CANADA

 

Description du projet : Le « quorum sensing » (QS) est un système de communication bactérien basé sur la production et la perception de molécules de signalisation diffusant dans le milieu environnant. La concentration des molécules de signalisation augmente avec la population bactérienne, jusqu’à atteindre un seuil déclenchant des cascades de régulation, permettant de coordonner des actions collectives telles que la production de facteurs de virulence.Pseudomonas aeruginosa est un pathogène opportuniste de l’Homme, capable de produire de nombreux facteurs de virulence, majoritairement placés sous le contrôle du QS. Celui-ci repose sur des molécules de signalisation appartenant à la famille des N-acyl-L-homosérine lactones (AHLs) et des 4-hydroxy-2-alkylquinolines (HAQ). Les AHLs sont des molécules de signalisation fréquentes chez les bactéries à Gram négatif, tandis que les HAQ étaient considérées exclusives de P. aeruginosa. Nous avons démontré qu’au moins trois espèces de Burkholderia produisaient des 4-hydroxy-3-méthyl-2-alkylquinolines (HMAQ), molécules extrêmement proches des HAQ.      Chez P. aeruginosa, les HAQ participent à la virulence indirectement, en contrôlant un panel de gènes de virulence placés sous le QS, mais aussi directement, par leurs effets cytotoxiques et immunomodulateurs envers les cellules eucaryotes. Le rôle des HMAQ chez Burkholderia est pour l’instant inconnu. Si les principaux acteurs impliqués dans la modulation de l’expression de l’opéron pqsABCDE responsable de la biosynthèse des HAQ ont été caractérisés chez P. aeruginosa, le mécanisme de régulation de l’expression de l’opéron hmqABCDEFG responsable de la biosynthèse des HMAQ soulève de nombreuses interrogations. Puisque les HMAQ sont potentiellement impliquées dans le QS et, par conséquent, dans la pathogénicité bactérienne, il est primordial d’élucider le mécanisme de régulation de l’expression de l’opéron hmqABCDEFG.

 

Domaines de recherche : sociomicrobiologie, pathogénèse et physiologie bactérienne.

 

Date de début : immédiatement.

 

Direction de recherche : Pr Eric Déziel

 

Financement : L’INRS offre plusieurs programmes de bourses avantageux. Tous les étudiants-chercheurs bénéficient d’un soutien financier durant leurs études aux cycles supérieurs.

 

Programme d’études : Doctorat en biologie

 

Admissibilité : Le ou la candidat(e) devra avoir une maîtrise (M.Sc.) ou l’équivalent, et idéalement de l’expérience dans un des domaines suivants : génétique des bactéries, (micro)biologie moléculaire, biochimie ou domaines étroitement liés. Expérience en recherche avec des bactéries est souhaitable, mais pas obligatoire. Le français est la langue de travail dans cette équipe de recherche.

 

Soumettre son dossier : Les candidats intéressés doivent soumettre une lettre de motivation (1 page maximum) décrivant leurs intérêts de recherche, un CV complet, ainsi que les coordonnées de trois personnes pouvant être appelées à fournir des lettres de recommandation, le tout dans un seul fichier à eric.deziel@iaf.inrs.ca

Actualités

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca