Logo INRS
English
INRS
  • INRS
  • Eau Terre Environnement
  • Énergie Matériaux Télécommunications
  • INRS – Institut Armand-Frappier
  • Urbanisation Culture Société
Version imprimable

Claude Guertin

Développement d'insecticides biologiques

Complexe symbiotique

Intérêts de recherche

Projets de recherche pour deux (2) étudiant(e) à la maîtrise en microbiologie appliquée :

 

 

Évaluation du potentiel de certains entomopathogènes comme agents de lutte contre les insectes nuisibles.

Plusieurs méthodes de contrôle chimique ont été utilisées dans le passé pour lutter contre les insectes nuisibles des milieux agricole, forestier et aquatique. Cependant, plusieurs études ont démontré que l'utilisation de ces insecticides chimiques était d'efficacité douteuse, de rentabilité incertaine. De plus, ces produits constituaient un risque pour l’environnement biophysique et la santé humaine et animale. Devant la persistance du problème des ravageurs et l'opposition de plus en plus marquée face à l'utilisation des pesticides chimiques, de nouvelles stratégies de lutte doivent être développées. C'est dans ce contexte que les projets de recherche du Pr Guertin se situent. Les modèles utilisés pour les fins de la recherche touchent différentes problématiques entomologiques. Ainsi, des études portent sur la tordeuse des bourgeons de l’épinette, un ravageur important des forêts conifériennes de l'Est du Canada, sur la pyrale des cônes du sapin, sur la tordeuse à bandes obliques et enfin sur la livrée de forêts. Ces études sont réalisées afin de mettre en relation le rôle potentiel de certains agents entomopathogènes, notamment les granulovirus, les polyédrovirus, les cypovirus et le Bacillus thuringiensis comme outils de lutte biologique contre les populations de ces ravageurs. Les travaux cherchent aussi à mettre en évidence les relations qui peuvent exister entre les pathogènes, l'insecte et les plantes hôtes qu'il infeste.

 

Il est généralement admis, que certains agents pathogènes, affectant certaines espèces d’insectes, peuvent jouer un rôle central dans la régulation de leur population, particulièrement lors des périodes épidémiques. Ces organismes peuvent causer des maladies qui peuvent tuer les insectes, réduire leur potentiel de reproduction ou ralentir leur croissance et leur développement. L'intérêt relié à l'utilisation de ces organismes réside dans leur degré de spécificité relativement élevé pour l'insecte ciblé et la faible incidence qu'ils peuvent avoir sur les parasites et prédateurs de ces derniers.

 

Les travaux du Pr Guertin portent sur la caractérisation de ces entomopathogènes. Dans un premier volet, il cherche à déterminer le potentiel insecticide de ces microorganismes et à élaborer les stratégies devant conduire à leur utilisation comme insecticides biologiques. Il cherche aussi à développer de nouvelles façons de faire, afin d'améliorer les outils de lutte biologique déjà disponibles.

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Des champignons pour protéger les arbres des insectes ravageurs ...

YouTube

Fondation Armand-Frappier / Fête champêtre 2010
8:04

Fondation Armand-Frappier / Fête champêtre 2010

Flickr

Dendroctone du mélèze

Dendroctone du mélèze

Dendroctone du mélèze

Dendroctone du mélèze

Claude Guertin, professeur au Centre INRS-Institut Armand-Frappier

Claude Guertin, professeur au Centre INRS-Institut Armand-Frappier

Bûche de mélèze

Bûche de mélèze

Claude Guertin, professeur au Centre INRS-Institut Armand-Frappier, et son équipe de recherche

Claude Guertin, professeur au Centre INRS-Institut Armand-Frappier, et son équipe de recherche