Logo INRS
English
INRS
  • INRS
  • Eau Terre Environnement
  • Énergie Matériaux Télécommunications
  • INRS – Institut Armand-Frappier
  • Urbanisation Culture Société
Version imprimable

Alain Mailhot

Hydrologie urbaine

Intérêts de recherche

Gestion des eaux pluviales et changement climatique

L’augmentation des gaz à effet de serre aura une incidence sur les régimes pluviométriques et notamment sur les probabilités d’occurrence d’événements de pluies extrêmes. Ces changements auront une incidence à long terme sur le niveau de performance des systèmes de gestion des eaux pluviales actuellement en place et ceux qui seront mis en place au cours des décennies à venir. Cet axe de recherche s’intéresse à cet enjeu et entend analyser les impacts des changements climatiques (CC) sur les modes et les systèmes actuels de gestion des eaux pluviales et à évaluer diverses mesures d’adaptation afin de maintenir un niveau de performance adéquat à long terme.

 

Analyse de séries hydroclimatiques

L’analyse statistique des séries hydroclimatiques observées, et notamment des séries de précipitations, est importante puisque les résultats de telles analyses sont très souvent utilisées dans la conception d’ouvrages hydrauliques ou plus généralement dans la gestion du risque. Dans un contexte de changement climatique, elles sont aussi utiles dans une perspective de détection de tendances dans les séries historiques. Ce type d’analyse est aussi essentiel dans l’établissement de scénarios d’évolution future de diverses variables climatiques (dont les précipitations) à partir des résultats de simulation des modèles climatiques. Nos travaux de recherche portent tant sur l’analyse de séries observées que celles produites par les modèles régionaux et globaux du climat.

 

Incertitudes en modélisation hydrologique

L’utilisation opérationnelle des résultats d’un modèle hydrologique, que ce soit dans une optique de prévision des crues ou d’estimation de zones inondables, doit prendre en compte les incertitudes associées à ces résultats. Plusieurs sources d’incertitudes sont à considérer : incertitudes sur les données d’entrée, sur les paramètres du modèle, erreurs structurales du modèle, etc. Les travaux visent à développer et à tester différentes approches permettant d’estimer les incertitudes sur les résultats du modèle considérant les incertitudes sur l’un ou l’autre des intrants au modèle. Une application du modèle HYDOTEL à un bassin versant du Québec est utilisée.

Actualités

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Flickr

Alain Mailhot, professeur au Centre Eau Terre Environnement, et ses assistants de recherche

Alain Mailhot, professeur au Centre Eau Terre Environnement, et ses assistants de recherche

Alain Mailhot, professeur au Centre Eau Terre Environnement, et ses assistants de recherche

Alain Mailhot, professeur au Centre Eau Terre Environnement, et ses assistants de recherche