Primary links

Retour aux actualités

Soirée spéciale de célébrations pour l’INRS

50 ans de science mis à l’avant-scène

Version imprimable
9 décembre 2019 // par Julie Robert
rss

L’Institut national de la recherche scientifique (INRS) a célébré son 50e anniversaire lors d’une soirée spéciale qui a eu lieu le 5 décembre 2019 au Manège militaire Voltigeurs de Québec. L’événement a réuni près de 400 personnes incluant les membres de la communauté de l’INRS, des dignitaires ainsi que des partenaires de recherche. Cela a été l’occasion de revenir sur 50 ans de contributions scientifiques pour la société québécoise et de souligner le caractère unique de notre institution dans l’écosystème universitaire.

 

« L’INRS a été créé avec l’objectif d’être un institut de recherche au service de la société du Québec. Pour faire ça, il faut se donner de grands projets, pas des disciplines. Ce sont ces projets qui animent nos quatre centres », a rappelé sur scène le directeur général de l’INRS, M. Luc-Alain Giraldeau, lors de son entrevue avec le maître de cérémonie de la soirée, Matthieu Dugal, animateur à Radio-Canada et passionné de science.

 

L’animateur de la soirée reconnaissance, Matthieu Dugal, en compagnie du directeur général de l’INRS, M. Luc-Alain Giraldeau. Crédit photo : Laëtitia Boudaud
 
Cinquante ans d’histoire ne pouvaient pas être célébrées sans les grands bâtisseurs de l’INRS. Monsieur Charles E.-Beaulieu, fondateur de l’INRS, accompagné de M. Armand Couture, qui a tenu les rênes du conseil d'administration de l'INRS pendant près de 14 ans, et de M. Alain Soucy, directeur général de 1988 à 1998, et de M. Daniel Coderre, directeur général de 2009 à 2016, ont rejoint M. Giraldeau sur la scène afin de revenir sur les débuts de la création de l’INRS en partageant leurs visions de l’avenir à leur époque pour l’institution.
 
« Il y a quelque chose de très moderne là-dedans. Vous dites aux chercheurs : “Soyez autonomes, allez voir vos collègues, soyez transdisciplinaires”. On en parle beaucoup aujourd’hui, mais à l’époque, c’était assez novateur comme façon d’envisager la recherche », a souligné Matthieu Dugal, qui animait cette discussion relatant l’histoire de l’INRS d’hier à aujourd’hui. 
 
 
 
Réunion de cinq dirigeants de l’INRS en entrevue avec l’animateur de la soirée, Matthieu Dugal (à droite). De gauche à droite : M. Charles E. Beaulieu (fondateur de l’INRS) , M. Alain Soucy (directeur général de1988 à 1998), M. Armand Couture (président du Conseil d’administration de l’INRS de 1998 à 2012), M. Daniel Coderre (PDG de Génome Québec et directeur général de l’INRS de 2009 à 2016), M. Luc-Alain Giraldeau (directeur général actuel de l’INRS) Crédit photo : Laëtitia Boudaud
 
Au cours de la soirée, de nombreux prix et distinctions ont été remis en reconnaissance du travail exceptionnel accompli par nos professeur(e)s et nos étudiant(e)s. 
 

 

Prix Planète

 

Les lauréats des prix Planète sont des professeur(e)s de l’INRS qui ont contribué de façon remarquable au développement des connaissances scientifiques et à leur diffusion, et qui ont mené des activités d'une grande originalité en matière de transmission des savoirs.
 
La professeure Monique Bernier s’est vue décerner le prestigieux prix Planète 2019 - Catégorie carrière d’excellence en recherche en reconnaissance de son parcours d’exception en recherche scientifique à l’INRS, et ce, depuis 1993. 
 
 

La professeure Monique Bernier, récipiendaire du Prix Planète 2019 -Carrière d’excellence en recherche. Crédit photo : Laëtitia Boudaud

 

La professeure Bernier a été la première femme à se joindre au corps professoral du Centre Eau Terre Environnement. Ses recherches orientées vers le développement d’applications de la télédétection radar en hydrologie et glaciologie et le suivi des impacts des changements climatiques sur les milieux nordiques ont permis de développer des technologies qui ont bénéficié aux chantiers hydroélectriques de la Baie James et à la prévision des inondations causées par les embâcles.
 
Son travail lui a notamment valu la Médaille d’Or Larry Morley de la Société canadienne de télédétection en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à son domaine. 
 
Les professeurs Jasmin Raymond et Federico Rosei se sont vu décerner respectivement le Prix Planète 2019 - Réalisation d’excellence en recherche et le Prix Planète 2019 – Réalisation d’excellence en enseignement.
 
 
Bourse d’études du 50e anniversaire de l’INRS 
 
Dans le cadre de son 50e anniversaire, l’INRS a lancé un programme de bourses de maîtrise ou de doctorat pour favoriser le recrutement étudiant. Quatre étudiant(e)s issus de chaque centre de recherche qui souhaitaient entamer leurs études supérieuresà l’INRS ont reçu une bourse de 10 000 $ chacun.  
 
  • M. Clarence Hatton-Proulx, étudiant au programme de doctorat en études urbaines - Centre Urbanisation Culture Société
  • Mme Diane Rawach, étudiante admise au programme de doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux - Centre Énergie Matériaux Télécommunications.
  • Mme Jessica Dozois, étudiante au programme de maîtrise en microbiologie appliquée - Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie
  • M. Jérôme Simon, étudiant au programme de doctorat en sciences de la Terre - Centre Eau Terre Environnement
 
 
Ma recherche en 180 secondes 
 
Martin Chenal, étudiant à la maîtrise au Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie dans le laboratoire du professeur Fréderic Veyrier, s’est démarqué en remportant les prix du public et du jury, avec sa présentation intitulée GspA : Un nouveau régulateur important de la compétence naturelle chez Neisseria meningitidis. Nos félicitations aux 12 participant(e)s de ce concours de vulgarisation scientifique ! 
  
Philippe Edwin Bélanger, directeur du Service des études supérieures et postdoctorales de l’INRS en compagnie du gagnant du concours « Ma recherche en 180 secondes », Martin Chenal, étudiant à la maîtrise en sciences expérimentales de la santé. Également présents sur scène, les autres candidats au concours : Benjamin Duquet, Islem Bendjaballah, Mireille Gélinas, Alexandre Petit, Vincent Hervé, Fernando Sanchez Quete, Bharti B., Habiba Ferchichi, Violaine Gascuel, Flora Mazoyer et Léa Bourguignon. Crédit photo : Laëtitia Boudaud
 
 
Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont pris part à cet événement mémorable ! En espérant que les cinquante prochaines années de recherche soient encore plus fructueuses et permettent à la communauté de l'INRS de contribuer davantage au développement de la société québécoise. ♦
 

 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Les eaux chaudes souterraines du Québec, une nouvelle source d'énergie renouvelable ...

Webzine

Réduire le coût des piles à combustible pour révolutionner l’industrie automobile ...

Webzine

Satinder Kaur Brar et les biotechnologies environnementales ...

Webzine

Impact du réchauffement climatique sur les écosystèmes et les pêcheries ...

Webzine

Voir venir les embâcles du haut du ciel grâce à l'imagerie satellitaire ...