Logo INRS
English
Retour aux actualités

Découvertes, distinctions et nouveaux équipements

Revue de l'année 2014

Version imprimable
17 décembre 2014 // par Stéphanie Thibault
rss

Revue de l'année 2014

 


À l’image du dynamisme de sa communauté de recherche, l’INRS a vécu une année 2014 riche en percées scientifiques marquantes et en hautes distinctions. Et avec l’ajout de nouveaux équipements de pointe, 2015 promet des avancées qui nous tiendront en haleine!

 

Y allant de rigueur et de créativité, les professeurs de l’INRS ont publié dans les revues les plus prestigieuses des résultats qui font faire un bond en avant aux connaissances. François Légaré, professeur au Centre Énergie Matériaux Télécommunications, est parvenu à filmer une réaction chimique à une résolution inégalée. Le professeur Lyal Harris du Centre Eau Terre Environnement réécrit l’histoire de la Terre archéenne avec un nouveau modèle géologique. La professeure Cathy Vaillancourt et son équipe du Centre INRS-Institut Armand-Frappier donnent un espoir de traitement contre la pré-éclampsie. Le professeur Alain Bélanger du Centre Urbanisation Culture Société propose pour sa part de repenser les solutions contre le déclin de la population active canadienne. « Nos professeurs se sont démarqués dans leur domaine en 2014 et ceci mérite d’être souligné en cette fin d’année. C’est une grande fierté de les compter dans nos rangs », lance Daniel Coderre, recteur de l’INRS, un sourire aux lèvres.

 

Ancrés dans la réalité

Participant à assembler pièce par pièce le grand casse-tête du savoir, les chercheurs de l’INRS voient leurs travaux se traduire directement dans notre société. À titre d’exemple, la professeure Marie-Soleil Cloutier, du Centre Urbanisation Culture Société, fournit les données et analyses nécessaires à améliorer la sécurité des piétons aux abords des écoles. D’un point de vue environnemental, Jean-François Blais, professeur et directeur du Centre Eau Terre Environnement, met au point un procédé de recyclage des piles et batteries pour limiter la contamination par ces déchets précieux. Notons également les grands efforts de la Chaire de l’Unesco sur les matériaux et technologies pour la conversion, l’économie et le stockage de l’énergie, dont le programme est conçu de façon à maximiser les retombées dans les pays en développement.

 

La contribution des professeurs reconnue

L’excellence des professeurs de l’INRS a maintes fois été soulignée en 2014 à travers de nombreuses distinctions. Pour n’en nommer que quelques-uns, Roberto Morandotti du Centre Énergie Matériaux Télécommunications a été élu Fellow de l’American Physics Society, alors que ses confrères François Légaré et Fiorenzo Vetrone étaient élus à la Global Young Academy. Au Centre Eau Terre Environnement, le Cercle d’excellence de l’Université du Québec a accueilli Yves Gratton et l’American Society of Civil Engineers a octroyé le prix State-of-the-Art of Civil Engineering à Rajeshwar Dayal Tyagi. Du côté du Centre INRS-Institut Armand-Frappier, Monique Lacroix est élue Fellow de l’International Academy of Food Science and Technology et Daniel Cyr a reçu le Prix du mérite Gabriel L. Plaa de la Société de toxicologie du Canada.

 

À lui seul, Federico Rosei, professeur et directeur du Centre Énergie Matériaux Télécommunications, a récolté une myriade d’honneurs en 2014. Élu à l’Académie européenne des sciences, à la Société royale du Canada et à l’American Physics Society, il a en plus reçu la prestigieuse bourse Steacie décernée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.   Le Conseil culturel mondial lui a remis le prix José Vasconcelos et la Société canadienne de chimie lui a octroyé le Prix d’excellence en chimie des matériaux. La grande contribution du professeur Rosei à l’avancement des connaissances en chimie et en sciences des matériaux fait l’unanimité.

 

Partage d'expertise

En bout de ligne, l’expérience acquise sur le terrain et en laboratoire et les résultats de nos chercheurs exercent une influence ici comme ailleurs. Ils participent notamment à de très nombreux colloques, congrès et rencontres scientifiques où ils partagent leurs idées avec leurs confrères et consœurs, avec les décideurs, les entreprises et la population.

 

Chaque année, les professeurs et les étudiants de l’INRS organisent plusieurs de ces événements. En 2014, deux congrès internationaux les ont tenus en haleine. Monique Bernier, professeure au Centre Eau Terre Environnement, a présidé le Congrès international de géoscience et de télédétection 2014 qui a eu lieu à Québec et qui portait sur la télédétection. À Montréal, le professeur Pierre Talbot du Centre INRS-Institut Armand-Frappier était à la tête du Congrès de l’Union internationale des sociétés de microbiologie réunissant près de 2000 personnes et traitant entre autres de maladies infectieuses émergentes, de la vaccination et de la résistance aux antibiotiques.

 

La passion et l’ardeur de la communauté de l’INRS ont teinté chacune des réalisations au cours de l’année qui s’achève. « Les efforts de chacun des professeurs, étudiants et chercheurs de notre université sont porteurs de nos valeurs et de notre vision : une université qui contribue concrètement au développement de son milieu et rayonne dans le monde, confie Daniel Coderre. Ce sont ces résultats qui font que l’INRS se hisse parmi les meilleures universités au pays et ouvre la porte à tant de projets d’envergure. »

 

 

Quelques découvertes importantes

 

Prix et distinctions des étudiants et stagiaires postdoctoraux

 

Prix et distinctions des professeurs

 

Nouveaux équipements de pointe à l’INRS

Grâce au soutien de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie du Québec, les chercheurs de l’INRS ont dorénavant accès à :

 

  • Patrizio Antici : station expérimentale unique au Canada pour la génération et l’utilisation des faisceaux de protons générés par laser
  • Sophie Duchesne : laboratoire hydraulique pour le contrôle et l’analyse des réseaux de distribution d’eau potable
  • Marc André Gauthier : nouveau laboratoire des matériaux biohydriques
  • Bernard Giroux : infrastructure de monitoring géophysique environnemental
  • Isabelle Plante : microscope confocal inversé doté d’une technologie en résonance
  • Luca Razzari : laboratoire des nanostructures pour la spectroscopie renforcée et l’optique non linéaire
  • Fiorenzo Vetrone : système d’imagerie multiphoton multifocal

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Tiago H. Falk et les interfaces humain-ordinateur ...

Webzine

Vers un accélérateur de particules plus compact et moins cher ...

Webzine

Comment les virus passent-ils d'une espèce à une autre? ...

Webzine

Mohamed Chaker et la nanofabrication ...

Webzine
See video

Entrevue

Entrevue avec Mathieu Millette, directeur de la recherche fondamentale chez Bio-K + International inc. ...