Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » L'INRS récompense ses diplômés lors de la collation des grades
Retour aux actualités

L'INRS récompense ses diplômés lors de la collation des grades

Version imprimable
17 mai 2016 // par Gisèle Bolduc
rss


Une vingtaine de diplômés ont été récompensés lors de la collation des grades l’INRS qui a eu lieu le 14 mai 2016 au Palais Montcalm à Québec. Ces diplômés se sont démarqués par leurs réalisations et la qualité de leur dossier universitaire. 

 

 

Prix pour l’innovation

 

 

Ce prix récompense une diplômée ou un diplômé qui a contribué à l’obtention d’un brevet, à la création d’une entreprise ou au transfert de technologies ou de connaissances. Il accompagné d’une bourse remise par le diplômé et mécène Guillaume Côté.
 
Diplômé du doctorat en sciences de la Terre, Martin Blouin a développé avec son collègue Mathieu Sauvageau un système d’acquisition continu de mesures en sismique réflexion de proche surface, une méthode qui permet d’imager à haute résolution les dépôts meubles et l’interface au roc. Tous deux ont créé l’entreprise MBMS Solution inc. en vue de mettre au point les outils de caractérisation sous-sol du futur.  
 
Diplômé du doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux, Ibrahima Ka a élaboré une approche novatrice pour la synthèse de structures nanohybrides, qui simplifie grandement leur intégration dans des dispositifs. Grâce leurs propriétés optoélectroniques inégalées, ces nanohybrides ont permis de réaliser des photodétecteurs ultrarapides.   
 
Diplômé du doctorat en études urbaines, Martin Lamotte remet à l’ordre du jour une approche ethnographique peu utilisée pour mener une enquête terrain de longue haleine sur un gang de jeunes marginalisés qu’il a côtoyé de près à New-York, Barcelone et Guayaquil. Les résultats de cette thèse présentent des percées théoriques  reconnues sur le plan international.  
 
Diplômée du doctorat en biologie, Thi Nhung Nguyen a développé une méthode d’expression bactérienne permettant d’optimiser fortement les rendements de production d’une enzyme d’intérêt industriel. En utilisant une combinaison originale pour améliorer la dégradation d’extraits de la chitine brute, elle a amélioré la pureté, le rendement de production et la rapidité d’exécution de cette réaction chimique par rapport à tous les procédés actuellement connus.
 
 
 

Prix du leadership étudiant

 

 

Les lauréats de ce prix ont reçu une bourse attribuée par TD Assurance Meloche Monnex, en reconnaissance de  leur engagement dans la vie étudiante, leur action bénévole ou l’organisation d’un évènement scientifique d’envergure.
 
Diplômée du doctorat en sciences de l’eau, Audrey Maheu a été la principale organisatrice du congrès national 2016 de l’Association canadienne des ressources hydriques. Avec le Réseau canadien de l’eau, elle a mis sur pied un atelier sur la gouvernance de l’eau au Québec destiné aux étudiants et jeunes professionnels. Elle a aussi participé à de nombreuses activités d’animation et de vulgarisation scientifique.
 
Diplômée du doctorat en études urbaines, Bochra Manaï s’est impliquée dans l’Association étudiante du Centre Urbanisation Culture Société, d’abord comme représentante des étudiants d’études urbaines, puis comme présidente. Elle a été membre de la Commission des études et de la recherche. En plus d’être active dans la Fédération des étudiants de l’INRS, elle a participé à l’organisation du premier voyage d’études des étudiants en études urbaines qui a eu lieu à Chicago.
 
Diplômé du doctorat en virologie et immunologie, Pierre-Alexandre Rochette a été membre de l’exécutif de l’Association des étudiants, trésorier de la 7e édition du Congrès Armand-Frappier et instructeur remplaçant pour des formations obligatoires en biosécurité au Centre INRS–Institut Armand-Frappier. De plus, il a été un précieux collaborateur de la Fondation universitaire Armand-Frappier de l’INRS.
 
Diplômé du doctorat en télécommunications, Slim Zaidi a dirigé plusieurs équipes d’étudiants impliqués dans des projets industriels d’envergure, dont un projet financé pour la première fois au Canada par Huawei Technologies, leader mondial en télécommunications. Il a aussi été président de l’Association des étudiants en télécommunications, vice-président de la Fédération des étudiants de l’INRS et membre de plusieurs comités dans son centre.
 
 
 

Prix du rayonnement international

 

 

Le Réseau des diplômés de l’INRS a remis une bourse à chaque lauréat en reconnaissance de sa contribution au rayonnement international de l’université.
 
Benjamin Barst, diplômé du doctorat en sciences de l’eau, a participé à plusieurs conférences internationales et publié trois articles dans deux des plus grandes revues de son domaine. Ses travaux ont en outre été mentionné par le quotidien autrichie Saltzbürger Nachrichten, lors d’un reportage sur une campagne arctique conjointe avec des chercheurs de ce pays.
 
Erwan Bertin, diplômé du doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux, a effectué trois stages en Europe. Il a rédigé et publié 13 articles scientifiques, en plus de présenter ses travaux dans douze conférences nationales et internationales. Il poursuit sa carrière au National Institute of Standards and Technology aux États-Unis, en collaboration avec l'Université d'Essen-Duisburg, en Allemagne.
 
Donald Gagné, diplômé du doctorat en biologie, a participé à la rédaction d’une dizaine d’articles scientifiques publiés ou à paraître dans les meilleures revues internationales de son domaine. Il a effectué des stages à l’Université de l’Illinois à Chicago et à l’Université Paris-Sud tout en participant à de nombreuses conférences internationales.
 
Louis Melançon, diplômé de la maîtrise en pratiques de recherche et action publique, a quant à lui réalisé le premier stage de cette maîtrise à l’étranger, soit chez Orange Lab à Paris. Il a ensuite diffusé les résultats de son stage et de son essai lors de plusieurs colloques et manifestations scientifiques internationales en Allemagne, en Suède et aux États-Unis.
 
 
 

Prix de la meilleure thèse de doctorat

 

 

Diplômé du doctorat en études urbaines, Mathieu Carrier livre des résultats d’importance pour les décideurs publics dans sa thèse réalisée sous la direction du professeur Philippe Apparicio et la codirection de la professeure Anne-Marie Séguin et intitulée La distribution des polluants atmosphériques et du bruit provenant du transport routier dans les milieux résidentiels de l’île de Montréal : un cas d’équité environnementale.
 
Diplômé du doctorat en sciences de l’eau, Maikel Rosabal Rodriguez, présente des découvertes suscitant un grand intérêt en écotoxicologie environnementale dans sa thèse intitulée Distribution subcellulaire des métaux traces chez les animaux aquatiques (insectes, poissons) : voie vers la compréhension de la toxicité métallique, réalisée sous la direction du professeur Landis Hare et la codirection du professeur honoraire Peter G.C. Campbell.
 
Diplômée du doctorat en télécommunications, Imen Trigui a développé des outils novateurs pour étudier et optimiser les coûts et performances des technologies sans fil révolutionnaires dans les conditions d’opération les plus réalistes dans le cadre de sa thèse Capacity and Performance Analysis of Advanced Relay-Assisted Communication Systems, dirigée par le professeur Sofiène Affes et codirigée par le professeur invité Alex Stéphenne.
 
Diplômée du doctorat en virologie et immunologie, Juan Wan a fait une découverte importante concernant le mouvement systémique des virus de plantes dans sa thèse Turnip Mosaic Virus Membrane-Associated Replication Compexes-Ultrastructure and Role in Virus Movement réalisée sous la supervision du professeur Jean-François Laliberté. Cette découverte amène à changer la façon d’approcher l’immunité des plantes face aux virus.
 
 
 

Prix du meilleur mémoire de maîtrise

 

 

Cynthia Benoit, diplômée de la maîtrise en études urbaines, pour son mémoire Les différentes perceptions d’accessibilité aux services pour les Sourds à Montréal : l’accessibilité spatiale, les coûts, l’organisation des ressources, la disponibilité et l’acceptabilité, réalisé sous la direction du professeur Philippe Apparicio et la codirection de la professeure Anne-Marie Séguin. 
 
Charles-André Couture, diplômé de la maîtrise en sciences de l’énergie et des matériaux, pour son mémoire Imagerie des tissus de collagène par génération de seconde harmonique inteférométrique, réalisé sous la supervision du professeur François Légaré. 
 
Philippe Egesborg, diplômé de la maîtrise en microbiologie appliquée, pour son mémoire intitulé Étude du potentiel synergique des mutations de résistance aux inhibiteurs de la beta-lactamase BlaC de Mycobacterium tuberculosis, réalisé sous la direction du professeur Nicolas Doucet.
 
Isabelle Fournier, diplômée de la maîtrise en sciences de l’eau, pour son mémoire sur les Effets des stress thermique et métallique seuls ou en combinaison sur le métabolisme mitochondrial et la santé du mené tête-de-boule (Pimephales promelas), réalisé sous la direction du professeur Patrice Couture.
 

Tableau d’honneur du vice-recteur à la recherche et aux affaires académiques

 

Cinq diplômés de l’INRS accèdent au « Tableau d’honneur du vice-recteur à la recherche et aux affaires académiques. Ils ont obtenu une moyenne parfaite (4,3/4,3) et la mention « Excellent » pour leur mémoire ou leur thèse, soit :
 
Abdenour Belkacemi, Donald Gagné et Marion Mandon, tous diplômés du doctorat en biologie
 
Erwan Bertin, diplômé du doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux
 
Redouane Sassioui, diplômé de maîtrise en télécommunications 
 
 
 
Félicitations à tous les lauréates et lauréats! 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Christian Poirier et l’économie créative ...

Webzine

Pierre-Simon Ross, les carottes de forage et la volcanologie québécoise ...

Webzine

André Lemelin et la modélisation économique ...

Webzine

Myriam Simard et la néo-ruralité au Québec ...

Webzine

L'éthanol issu des résidus organiques, une source d'énergie pour l'électronique portable ...