Logo INRS
English
Retour aux actualités

Collation des grades 2015-2016 de l’INRS

L’excellence de deux diplômés récompensée

Version imprimable
18 mai 2016 // par Gisèle Bolduc
rss

Lors de la collation des grades, le recteur de l’INRS, monsieur Daniel Coderre, a procédé à la remise des Prix d’excellence du recteur et de la Médaille académique d’or du Gouverneur général du Canada,  au Palais Montcalm à Québec, le 14 mai  2016. Ces prix soulignent les qualités exceptionnelles de deux diplômés de l’INRS qui se sont démarqués tant sur le plan personnel qu’universitaire. 
 

Maikel Rosabal Rodriguez, lauréat de la Médaille académique d’or du Gouverneur général du Canada et d’un Prix d’excellence du recteur 

 
Diplômé du doctorat en sciences de l’eau, Maikel Rosabal Rodriguez a utilisé des approches de haut niveau en toxicologie environnementale pour étudier le devenir intracellulaire d’éléments traces chez des organismes aquatiques. D’une grande qualité, les résultats présentés dans sa thèse Subcellular Metal-Handing Strategies in two Groups of Aquatic Animals (Insect, Fish): Contributions to the Understanding of Metal Toxicity permettent de raffiner les évaluations de risque environnemental de plusieurs contaminants métalliques. 
 
Réalisée sous la direction du professeur Landis Hare et la codirection du professeur honoraire Peter G.C. Campbell, sa thèse est candidate pour le prix de l’Association canadienne pour les études supérieures et le prix de l’Association des doyens des études supérieures au Québec. Auteur de cinq publications dans des revues internationales parmi les mieux cotées dans le domaine de l’écotoxicologie, le lauréat de la Médaille académique d’or du Gouverneur général du Canada est aussi coauteur de six autres articles. Récipiendaire du Prix d’excellence académique, chapitre Saint-Laurent de la Society for Risk Analysis et de la Society of Environmental Toxicology and Chemistry et deux fois boursiers du Fonds de recherche du Québec, Maikel Rosabal Rodriguez a réalisé un stage postdoctoral au Département de sciences biologiques à l’Université de Montréal. En septembre prochain, il entreprendra une carrière universitaire comme professeur en toxicologie environnementale au Département des sciences biologiques de l’UQAM. 
 

Hubert Jacob Banville, lauréat du 2e Prix d’excellence du recteur

 
Diplômé de la maîtrise en télécommunications, Hubert Jacob Banville a fait progresser les connaissances en neurotechnologies dans son mémoire Hybrid Brain-Computer Interfaces: Improving Mental Task Classification performance through Fusion of Neurophysiological Modalities, réalisé sous la supervision du professeur Tiago Falk. Ses résultats contribueront au développement de technologies destinées aux personnes souffrant de paralysie pour qu’elles retrouvent leur capacité à communiquer avec le monde qui les entoure.
 
Il a publié une revue de littérature sur les interfaces cerveau-ordinateur et soumis un article à la revue Brain Computer Interfaces. Il a aussi réalisé divers projets open source à caractère didactique sur ces technologies, et mis sa fibre entrepreneuriale au profit du rayonnement de son champ de recherche en cofondant NeuroTechX qui fait  la promotion de l’innovation et de l’éducation en neurotechnologies. En raison de son engagement scientifique et de l’excellence de son profil universitaire, il s’est vu offrir un stage, puis un emploi lors de sa dernière année à la maîtrise par Interaxon, une entreprise torontoise œuvrant dans le domaine des interfaces cerveau-ordinateur.
 
Toutes nos félicitations aux deux lauréats et le meilleur des succès dans la poursuite de leur carrière! 
 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

François Légaré et la physique attoseconde ...

Webzine

Sophie Duchesne et l'état des réseaux d'aqueduc et d'égout ...

Webzine

Mathieu Pelletier et les processus décisionnels urbains ...

Webzine

Des antennes nouveau genre pour contourner la pénurie de fréquences radio ...