Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Le gouvernement du Canada investit dans la recherche universitaire de l’INRS
Retour aux actualités

Octroi de subventions de recherche et de bourses aux cycles supérieurs

Le gouvernement du Canada investit dans la recherche universitaire de l’INRS

Version imprimable
15 septembre 2011 // par Industrie Canada
rss

Le ministre d’État (Petite Entreprise et Tourisme), l’honorable Maxime Bernier, a souligné le financement destiné à appuyer des programmes de recherche et de formation de pointe à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). L’Institut a obtenu un soutien financier qui appuiera entre autres des projets de recherche sur la réhabilitation des sols contaminés, la protection des écosystèmes d’eau douce, le développement des réseaux sans fil et la technologie de l’imagerie tridimensionnelle.


« Notre gouvernement investit dans les gens et les idées qui mèneront aux percées de demain afin de maintenir la croissance économique du Canada et de créer de nouveaux emplois, a déclaré le ministre d’État Bernier. Ces recherches amélioreront la qualité de vie des Canadiens, tout en aidant les universités à former, à attirer et à garder au pays d’éminents chercheurs et ingénieurs. »


Le 17 juin 2011, le ministre d’État (Sciences et Technologie), l’honorable Gary Goodyear, a annoncé plus de 411 millions de dollars sous forme de subventions et de bourses étalées sur une période de un à cinq ans. Les subventions et les bourses accordées sont issues des concours de 2011 des programmes de subventions à la découverte, de suppléments d’accélération à la découverte, de bourses d’études supérieures du Canada Alexander-Graham-Bell, de bourses d’études supérieures et de bourses postdoctorales du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).


« Ces programmes constituent de puissants instruments pour mobiliser le pouvoir créateur de nos chercheurs et de nos étudiants les plus novateurs, a expliqué  la présidente du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Suzanne Fortier. Le Programme de subventions à la découverte jouit d’une immense renommée internationale en raison de sa très large portée et de la grande latitude qu’il offre aux chercheurs. Nos programmes de bourses jouent un rôle essentiel pour attirer et garder au Canada les plus brillants esprits. »


« Notre université est très reconnaissante envers le Gouvernement du Canada pour cet important appui financier qui permet à la fois de soutenir nos professeurs dans leurs programmes de recherche novateurs et la formation d’une relève scientifique hautement qualifiée. L’INRS est fier de se situer en tête des universités canadiennes pour son intensité de recherche (subventions par professeur). C’est grâce à son excellence en recherche et à des programmes comme ceux-ci que l’INRS peut contribuer au développement de solutions qui répondent aux préoccupations de notre société, de même qu’attirer les meilleurs étudiants aux cycles supérieurs et chercheurs postdoctoraux », a conclu monsieur Daniel Coderre, directeur général de l’INRS.


Le Programme de subventions à la découverte du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie appuie des programmes continus de recherche dans toutes les disciplines des sciences naturelles et du génie. Parmi les 2 003 titulaires d’une subvention à la découverte, 123 ont été retenus et recevront un supplément d’accélération à la découverte. Ce supplément, d’une valeur totale de 120 000 $ versés sur une période de trois ans, est accordé à des chercheurs de haut calibre qui selon leurs pairs montrent un fort potentiel de devenir des chefs de file internationaux.


Les bourses du CRSNG, notamment les bourses d’études supérieures du Canada Alexander-Graham-Bell, les bourses d’études supérieures et les bourses postdoctorales du CRSNG, offrent un appui aux étudiants à la maîtrise, au doctorat et au niveau postdoctoral. Cette année, 1 836 nouvelles bourses ont été offertes.


Le CRSNG est un organisme fédéral qui aide à faire du Canada un pays de découvreurs et d’innovateurs, au profit de tous les Canadiens. Il appuie quelque 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures. Le CRSNG fait la promotion de la découverte en offrant un appui financier à plus de 12 000 professeurs chaque année et favorise l’innovation en incitant plus de 1 500 entreprises canadiennes à investir dans les projets de recherche des établissements postsecondaires et à y participer.


Les listes des titulaires et les descriptions des projets appuyés se trouvent à www.nserc-crsng.gc.ca.

 

 

De gauche à droite : Landis Hare, Nicolas Doucet et Richard Villemur, professeurs à l'INRS, Maxime Bernier, ministre d'État, Richard Martel, professeur à l'INRS, Jean-Sébastien Gosselin, étudiant au doctorat en sciences de la terre, et Hélène Higgins, étudiante au doctorat en sciences de l'eau

 

Photos © Francis Vachon

 

SOURCES


Scott French
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Maxime Bernier
Ministre d'État (Petite Entreprise et Tourisme)
613 943-6183

Gary Toft
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Gary Goodyear
Ministre d’État (Sciences et Technologie)
Tél. : 613 943-7599

 

Martin Leroux
Agent des relations avec les médias
Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)
Tél. : 613 943-7618
media@nserc-crsng.gc.ca

Relations avec les médias
Industrie Canada
Tél. : 613 943-2502

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Marie-Soleil Cloutier et la géomatique ...

Webzine

Une diplômée utilise la photo-électro-catalyse pour dépolluer les eaux usées ...

Webzine
See video

Entrevue

Entrevue avec Hélène Ladouceur, directrice de l'urbanisme à la Ville de Longueuil ...

Webzine

Myriam Simard et la néo-ruralité au Québec ...