Retour aux actualités

Le professeur émérite George Stegeman reçoit un doctorat honoris causa

L'INRS rend hommage à une sommité mondiale en optique

Version imprimable
28 mai 2013 // par Gisèle Bolduc
rss

De gauche à droite : monsieur Daniel Coderre, directeur général; le professeur émérite George Stegeman, docteur honoris causa de l'INRS et madame Sylvie Beauchamp, présidente de l'Université du Québec.


L’INRS a décerné un doctorat honoris causa au professeur émérite George Stegeman de l’Université centrale de Floride lors de sa Collation des grades, qui s’est déroulée à Montréal le 25 mai 2013. Par ce geste, l’INRS reconnaît la contribution remarquable du professeur Stegeman dans le domaine de la recherche et de l’enseignement en optique et en photonique, tant au Canada que sur la scène internationale.

 

« La curiosité est essentielle pour être un bon scientifique. C’est le point de départ du chemin qui mène à l’innovation et à la technologie. Très jeune, j’ai créé mes propres modèles avec  le jeu de construction Meccano. Les succès et les échecs m’ont appris la persévérance, une précieuse leçon de vie pour mener une carrière en recherche », a déclaré le professeur Stegeman lors de son allocution tout en encourageant les diplômés à faire carrière au Canada. 

 

Détenteur d’un doctorat en physique de l’Université de Toronto, le professeur George Stegeman a débuté sa carrière universitaire à cette université, puis à l’Université de l’Arizona avant de joindre l’Université centrale de Floride, comme premier récipiendaire de la Chaire de la famille Cobb en sciences et en génie optique de 1990 à 2008. Depuis ce temps, il est professeur émérite au Collège d’optique et de photonique de l’Université centrale de Floride. Il a également été titulaire d’une chaire d’enseignement et de recherche au Collège d’ingénierie de la King Fahd University of Petroleum and Minerals en Arabie Saoudite de 2010 à 2013.

 

Reconnu comme un leader mondial dans le domaine de l’optique non linéaire, le professeur Stegeman est considéré comme un des pionniers de ce champ de recherche qui s’est développé avec l’apparition des lasers. Par ses nombreuses contributions scientifiques dans des revues de renommée internationale (plus de 700), il a contribué à donner à cette science ses lettres de noblesse. Ses recherches novatrices, qui ont pavé la voie à des applications pour les systèmes de télécommunications optiques, lui ont également valu de multiples reconnaissances dont le prix R.W. Wood de l’Optical Society of America.

 

Tout au long de sa carrière, le professeur George Stegeman a manifesté un sens très aigu de ses responsabilités à l’égard des sciences. Très impliqué dans l’éducation des nouvelles générations de scientifiques, il a été un mentor pour plusieurs physiciens et jeunes chercheurs désireux de suivre ses traces et d’explorer les possibilités de l’optique non linéaire. Le professeur Roberto Morandotti du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS en est un bel exemple. 

 

 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Michel Charbonneau et le traitement du cancer du poumon ...

Webzine

Benoît Godin et l'histoire des concepts au fil des siècles ...

Webzine

Les 10 ans du programme Apprentis en biosciences ...

Webzine

Krista Heinonen et les cellules souches du sang ...

Webzine

Le professeur Guy Mercier parle de la décontamination des sols ...