Logo INRS
English
Retour aux actualités

Remise d’un doctorat honoris causa

L’INRS rend hommage à l’électrochimiste Ashok K. Vijh

Version imprimable
9 novembre 2012 // par Gisèle Bolduc
rss

L’INRS a honoré l’un des plus éminents électrochimistes actuels, monsieur Ashok K. Vijh, maître de recherche à l’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ), lors de la Collation des grades qui s’est tenue le 3 novembre 2012 au Palais Montcalm à Québec. En reconnaissance de sa contribution remarquable dans le domaine de l’électrochimie, de l’impact de ses travaux de recherche sur la scène internationale et de son importante implication dans le transfert des connaissances à la fois comme chercheur, auteur et professeur invité, monsieur Vijh a reçu un doctorat honoris causa de l’Université du Québec sous l’égide de l’INRS.

 

 « Les avancées scientifiques majeures et originales de ce chercheur d’élite s’appuient sur une démarche multidisciplinaire faisant appel aux connaissances en électrochimie, chimie physique, sciences de l’énergie et des matériaux. En plus d’établir de nouvelles orientations dans différents domaines de la chimie physique, monsieur Vijh est un franc commentateur et promoteur du rôle de la science dans la société », a mentionné le directeur général de l’INRS, monsieur Daniel Coderre.

 

« Dans ce 21e siècle, vos vies seront dominées de plus en plus par la science et la technologie. La science est au centre de notre culture. Elle permet de comprendre l’univers et notre place dans cet univers », a souligné monsieur Vijh en s’adressant aux nouveaux diplômés, « notre espoir pour l’avenir de cette nation et du monde ». « C’est la même force motrice qui pousse non seulement le musicien, le peintre et le poète à agir, mais aussi le scientifique. Les grandes découvertes de la physique théorique, par exemple, y compris la mécanique quantique, ont été, à la base, des découvertes artistiques », a-t-il déclaré.

 

Titulaire d’une maîtrise de l’Université de Panjab, monsieur Vijh a complété un doctorat en électrochimie de l’Université d’Ottawa en 1966. Après avoir travaillé aux États-Unis comme chimiste senior, il s’est joint en 1969 à l’IREQ, où il a joué un rôle clé dans l’établissement de laboratoires d’électrochimie. Maître de recherche à l’IREQ depuis 1973 et chercheur de réputation internationale, monsieur Vijh est un fidèle collaborateur de l’INRS depuis plusieurs années, notamment à titre de professeur invité et de directeur de thèse au Centre Énergie Matériaux Télécommunications.

 

Les découvertes de monsieur Vijh ont transformé les fondements de l’électrochimie. En plus de changer les manières d’aborder de nombreux phénomènes comme l’électrolyse, la corrosion ou le comportement des semiconducteurs, monsieur Vijh a tracé la voie à de nouvelles recherches appliquées dans des domaines comme l’énergie, l’environnement et l’industrie.

 

Son apport scientifique a été souligné par de nombreux prix et distinctions, par exemple le prix Noranda et la médaille de l’Institut canadien de la chimie, ainsi que les prix Urgel-Archambault de l’Acfas, Izaak-Walton-Killam du Conseil des arts du Canada et Marie-Victorin du Québec. Récipiendaire de l’Ordre du Québec, du Canada et de St-John de Jérusalem, il a reçu le titre Fellow de nombreuses académies nationales et internationales dont la Société royale du Canada, au sein de laquelle il a présidé l’Académie des sciences. Membre à vie de l’Institute of Electrical and Electronic Engineers, monsieur Vijh s’est vu octroyer le titre de docteur honoris causa par trois universités. ♦

 

Discours de monsieur Vijh 

 

 

Photo © Christian Fleury

Vidéo ©  Expérience 7 

http://www.experience7.ca/index_experience7.html

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Roberto Morandotti et l'optique non linéaire ...

Webzine

Albert Descoteaux élucide les stratégies d'invasion du parasite ...

Webzine
See video

Entrevue

Entrevue avec Hélène Ladouceur, directrice de l'urbanisme à la Ville de Longueuil ...

Webzine

Biomarqueurs et nanoparticules pour s'attaquer précocement à la maladie d'Alzheimer ...

Webzine

Normand Bergeron et l'habitat du poisson en rivière ...