• Accueil
  • » Actualités
  • » Des diplômé(e)s se distinguent à la collation des grades 2018-2019
Retour aux actualités

Des diplômé(e)s se distinguent à la collation des grades 2018-2019

Version imprimable
7 mai 2019 // par Stéphanie Bernard
rss
Une vingtaine de diplômées et diplômés ont reçu des prix pour leur parcours remarquable, leur contribution à l’innovation scientifique, au rayonnement de l’INRS à l’international ou leur leadership exceptionnel. 
 
 
Prix pour l’innovation
Les diplômé(e)s Charles Gignac, Marthe Lebughe, Luis Romero Cortés et Samuel Vézina sont les récipiendaires de ce prix qui souligne l’obtention d’un brevet, la création d’une entreprise ou la contribution au transfert de technologies ou de connaissances.
 
Crédit photo : Josée Lecompte
 
  • Diplômé au doctorat en sciences de l’eau, Charles Gignac a créé avec ses collègues de l’INRS la plateforme Go-Explo. Classée en 4e position du concours AquaHacking 2016, l’application est aujourd’hui utilisée  par de nombreuses écoles pour sensibiliser les générations futures à la protection et à la valorisation des richesses du fleuve Saint-Laurent. Le projet Go-Explo est enregistré comme ONBL depuis 2017.  

 

  • Marthe Lebughe est diplômée du programme en microbiologie appliquée. Ayant participé à plusieurs études sur la surveillance des maladies infectieuses émergentes en Afrique Sub-Saharienne, madame Lebughe a découvert dans le cadre de sa maîtrise des molécules antibactériennes capables de cibler les agents pathogènes responsables de la méningite et de la gonorrhée.

 

  • Sous la direction du professeur José Azaña, le diplômé au doctorat en télécommunications Luis Romero Cortés a contribué à la création d’une nouvelle cape d’invisibilité totalement novatrice qui permet de camoufler parfaitement un objet éclairé par une lumière à large spectre. Publiée dans la prestigieuse revue Optica, cette avancée pourrait trouver des applications en télécommunications et en sécurité informatique.  

 

  • Diplômé au doctorat en démographie, Samuel Vézina innove dans son choix de méthodologie en utilisant la microsimulation pour étudier le niveau de littératie dans la population canadienne. Sous la direction du professeur Alain Bélanger, M. Vézina a étudié la capacité d’un individu à comprendre l’information écrite nécessaire pour être fonctionnel dans la société selon différentes variables comme la scolarité et l’immigration. 

 

 
Prix du leadership étudiant
Les lauréates et lauréats de ce prix ont reçu une bourse TD Assurance Meloche Monnex en reconnaissance de leur engagement dans la vie étudiante, leur action bénévole ou l’organisation d’un événement scientifique d’envergure.
 
Crédit photo : Josée Lecompte

 

  • Le diplômé au doctorat en virologie et immunologie Guillermo Arango Duque s’est impliqué bénévolement dans différentes activités, dont l’organisation du Symposium annuel sur les interactions hôtes pathogènes. Membre du jury d’Expo-sciences de niveau secondaire, il a aussi obtenu de nombreuses bourses pour assister à des cours spécialisés à l’étranger.

 

  • Charles Gignac, diplômé au doctorat en sciences de l’eau, fût le président de l’Association étudiante du Centre Eau Terre Environnement durant quatre ans. Il a aussi joué un rôle déterminant dans la création et la tenue du congrès étudiant du Centre en plus de siéger sur plusieurs conseils d’administration, dont celui de l’Association québécoise de télédétection.

 

  • Trésorière de l’Association étudiante du Centre Énergie Matériaux Télécommunications et présidente de l’Association des étudiants et chercheurs chinois, madame Lei Jin a fait preuve d’un dévouement hors du commun à la vie étudiante de son centre. Son leadership a également été mis à contribution au sein de l’équipe du professeur Federico Rosei à titre de coordonnatrice sociale.

 

  • Alexandra Nadeau s’est beaucoup impliquée dans les activités étudiantes du Centre Urbanisation Culture Société durant ses études doctorales en études urbaines. Elle a notamment été très active au sein du Comité vert chargé d’implanter des initiatives de développement durable et de réduction des déchets.

 

 
Prix du rayonnement international 
L’INRS reconnaît la participation étudiante au rayonnement international et remet une bourse aux récipiendaires pour souligner leur contribution.
 
Crédit photo : Josée Lecompte

 

  • Les travaux sur la nouvelle cape d’invisibilité auxquels a contribué Luis Romero Cortés, diplômé du doctorat en télécommunications, ont été présentés dans plusieurs revues scientifiques de renom et plusieurs conférences en lien avec les technologies optiques et photoniques. Sa démonstration de l’invisibilité par dissimulation spectrale a particulièrement joui d’une attention médiatique internationale. Il a collaboré avec des experts et des groupes de recherche de partout dans le monde.

 

  • Samuel Vézina, diplômé du doctorat en démographie, a fait plusieurs séjours à l’étranger pour présenter ses travaux de recherche portant sur la littératie. M. Vézina a également contribué au succès d’un voyage académique en Corée du Sud avec des collègues étudiant(e)s.

 

  • Les travaux du diplômé en sciences de la Terre François Lapointe (absent sur la photo) sur la reconstitution du passé climatique de l’Arctique pour mieux prévoir les changements futurs du climat ont fait l’objet de nombreuses présentations, notamment dans le cadre de l’American Geophysical Union et de l’Arctic Circle Assembly en Islande. François est aujourd’hui chercheur postdoctoral au Massachusetts dans l’équipe du professeur Raymond Bradley, un paléoclimatologue de renommée internationale.

 

  • Lucas Sagrillo Fagundes (absent sur la photo) s’est aussi démarqué par ses nombreuses participations à des colloques et l’obtention de prix de présentation internationaux. Il a notamment reçu une bourse de formation d’organismes subventionnaires du Brésil et du Québec et a réalisé un stage de perfectionnement à l’Université Rennes-1.

 

 
Prix de la meilleure thèse de doctorat 
 
Crédit photo : Josée Lecompte

 

  • Diplômé du doctorat en virologie et immunologie, Guillermo Arango Duque a contribué à une meilleure compréhension des mécanismes de pathogenèse mis en place par le parasite Leishmania. Ses recherches ont été réalisées sous la direction du professeur Albert Descoteaux du Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie. 

 

  • Marc Laurencelle, diplômé du doctorat en sciences de la Terre (absent sur la photo), a testé et conçu diverses méthodes pour arriver à une meilleure caractérisation hydraulique régionale des aquifères rocheux fracturés de la vallée de Saint-Laurent. Il a réalisé sa thèse sous la direction du professeur René Lefebvre et la codirection de John Molson et Michel Parent

 

  • Les travaux de Luis Romero Cortés, diplômé du doctorat en télécommunications, ont porté sur la technologie à haut rendement énergétique de traitement de signaux optiques ultrarapides. Il a réalisé sa thèse sous la direction du professeur José Azana.

 

  • Diplômée du programme de doctorat en études urbaines, Hela Zahar a étudié les implications politiques de la culture visuelle contemporaine d’une forme d’art urbain inspiré du graffiti et de la calligraphie arabe sous la direction du professeur Jonathan Roberge.
 
 
 
Prix du meilleur mémoire de maîtrise
 
Crédit photo : Josée Lecompte

 

  • Maxime Houde, diplômé de la maîtrise en études urbaines, pour son mémoire Ça roule pour qui? L’accessibilité au réseau cyclable : un enjeu d’équité environnementale réalisé sous la direction du professeur Philippe Apparicio et la codirection d’Anne-Marie Séguin.

 

  • Amélie Tremblay, diplômée de la maîtrise en sciences expérimentales de la santé, pour son mémoire Étude in vitro de l'induction de stress oxydatif par la doxorubicine dans les cellules de Sertoli immatures et les spermatogonies réalisé sous la direction de la professeure Géraldine Delbès.

 

  • Maria Isabel Velez Marquez, diplômée de la maîtrise en sciences de la Terre, pour son mémoire Tests de réponse thermique distribués avec câbles chauffants réalisé sous la direction du professeur Jasmin Raymond et la codirection de Daniela Blessent.
 
 
 
Tableau d’honneur du directeur à la recherche et aux affaires académiques
Cette distinction vise à mettre en lumière des diplômées et diplômés ayant obtenu des moyennes frôlant la perfection.
 
Crédit photo : Josée Lecompte
 
Cette année, ils sont 17 diplômées et diplômés dans la catégorie maîtrise professionnelle ayant obtenu une moyenne de 4.0/4.3 et la catégorie maîtrise avec mémoire et doctorat ayant obtenu une moyenne parfaite de 4,3/4,3 ainsi que la mention « Excellent » de la part des membres du jury. Il s’agit de : 
 
  • Stéphanie Atkin et Andréanne Rousseau, diplômées du programme de maîtrise en pratiques de recherche et action publique

 

  • Jérémie Boudreault, diplômé du programme de maîtrise en sciences de l'eau 

 

  • François Larouche-Tremblay et Marlaine Rousseau, tous deux diplômés de la maîtrise professionnelle en sciences de l’eau 

 

  • Marc Laurencelle, diplômé du programme de doctorat en sciences de la Terre

 

  • Hermance Beaud, Mélanie Busby, Audrey-Anne Durand, Lucas Sagrillo Fagundes, Mondher Khdhiri, Servane Le Guillouzer, Sarah Piché-Choquette et Francis Vallières, tous diplômés du programme de doctorat en biologie

 

  • Samuel Beaulieu et Nazar Delegan, diplômés du programme de doctorat en sciences de l'énergie et des matériaux

 

  • Jinxin Li, diplômée du programme de doctorat en télécommunications

 

  • Samuel Vézina, diplômé du programme de doctorat en démographie 
 
Bravo aux lauréates et lauréats! ♦
 
 
 
 
 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Les 10 ans du programme Apprentis en biosciences ...

Webzine

Biomarqueurs et nanoparticules pour s'attaquer précocement à la maladie d'Alzheimer ...

Webzine

Éric Déziel et l'antibiorésistance ...

Webzine

Urbanisme, transport, immigration et habitation ...

Webzine

Voir venir les embâcles du haut du ciel grâce à l'imagerie satellitaire ...